COMMUNIQUÉ 01/02/2020


Je viens de prendre connaissance d’un nouvel article en ligne d’un journal colportant des informations une fois de plus erronées au sujet du club de l’Athlético Marseille, annonçant clairement que suite à notre audition du jeudi 30 janvier 2020 à la Ligue Méditerranée, « une décision de confirmation de rétrogradation à titre conservatoire avait été confirmée par la commission régionale de contrôle des clubs (CRCC) »


Je tiens tout d’abord à souligner qu’il n’existe à ce jour aucune nouvelle décision émanant de la commission régionale de contrôle des clubs datant du 30 janvier 2020, date de notre audition à la Ligue Méditerranée stipulant « une confirmation de rétrogradation à titre conservatoire de l’Athlético Marseille ce jeudi 30 janvier 2020 », tel que l’article paru hier le 31 janvier le mentionne clairement.


Pour rappel, lors de la commission du 20 décembre 2019, La CRCC nous a demandé de leur transmettre au plus tard le 25/01/20 un dossier complet réactualisé de notre budget, et ce dans le but de dissiper tout malentendu concernant la bonne tenue administrative et comptable du club,
vis a  vis de la Ligue et de la FFF.


Nous avons respecté les délais imposés par la CRCC et fourni les pièces administratives demandées. Néanmoins lors de notre audition du 30 janvier 2020, la commission nous a demandé des pièces complémentaires qui sont en cours de traitement.


Aussi, il est important de rappeler que l’objet d’une décision prise par une commission régionale de contrôle des clubs en cours de saison est de vérifier en cours de saison le suivi des engagements pris lors de la présentation du budget en début de saison. L’idée étant à ce stade
non pas de sanctionner mais plutôt d’assister le club concerné à présenter à la fin de la saison en cours des éléments corrects et justifiés permettant la poursuite de son activité. L’objectif recherché est qu’un club qui entame un championnat, puisse le terminer afin de maintenir l’équité sportive.


Sur le plan juridique, une telle décision, même à titre conservatoire, doit être prise après avoir eu connaissance de toutes les informations nécessaires.

Il va de soi que la commission de la CRCC respecte l’application de cette règle qu’elle a pour mission de faire appliquer par les clubs. Du moment que le club concerné a un budget à l’équilibre ou bénéficiaire, la règle est respectée et aucune sanction n’est possible même si les coûts de fonctionnement du club sont couverts par des entrées financières autres que celles prévues initialement lors de la présentation du budget initial tel que présenté à la CRCC ou autres organismes de gestion émanant de la FFF.


Il est normal que la commission de la CRCC puisse s’étonner de cette différence entre les prévisions et les réalisations et il est parfaitement logique qu’elle réclame des explications. Il serait en revanche illogique et donc injustifié qu’elle prononce une sanction, même à titre simplement


conservatoire, uniquement pour cette raison.
Il suffit donc que le club présente et explique aux instances en charge du contrôle de gestion des clubs les documents en question avec la justification d’une situation financière saine.


Cela peut se faire lors d’audition devant cette commission puis devant la DNCG Fédérale si le club remontait en National 2 en mai prochain.


On peut s’interroger sur ce qui pourrait s’apparenter à un acharnement incessant à l’encontre de ce club populaire qui suscite autant de malveillances, autant d’articles rédigés à charge souvent des mêmes journalistes qui ne sont d’ailleurs jamais venus nous voir ni assister au moindre match de notre équipe1, que j’invite d’ailleurs lors de nos prochaines rencontres afin qu’ils aient une meilleure connaissance de notre club ! Il est regrettable de constater que depuis ma prise de fonction en tant que Président, mon action personnelle et celles des mécènes que j’ai entraînés dans ce projet associatif soient ainsi dénigrés par des journalistes certainement mal informés.


Je suis très fier d’être le Président de ce club populaire marseillais suivi par des milliers de fans, comptant près de 57 300 followers sur les réseaux sociaux (11 600 Instagram 12 900 Twitter et 32 800 Facebook), fier d’être le Président d’un club au sein duquel près de 500 familles nous confient leurs enfants chaque saison, fier de mes joueurs et de mon Staff de l’équipe sénior leader du championnat de France N3, capables de briller sur le plan national cette saison, à travers la Coupe de France en battant des équipes professionnelles de ligue 2 ou en faisant jeu égal avec un club de ligue 1 tel que le Stade Rennais…fier de mes éducateurs et de mes arbitres qui, avec peu de moyens, réalisent un travail remarquable, et enfin fier d’être le Président du projet collectif que nous continuerons à porter jusqu’à ce que nous atteignions nos objectifs à savoir devenir un club professionnel, créer un centre de Formation et d’entraînement performant, et pour finir,
construire un beau stade capable d’accueillir des matchs de haut niveau dans notre région.


Et n’en déplaise à ses quelques détracteurs, le club de l’Athlético Marseille entend s’inscrire dans un projet ambitieux, sans pour autant renier son histoire de club de quartier tout en conservant ses valeurs sociales et éducatives, quel que soit l’endroit où il se situe ou se situera, car fort
heureusement le projet de notre club séduit beaucoup plus que ce qu’il dérange.


« Tu peux tout accomplir dans la vie si tu as le courage de le rêver, l’intelligence d’en faire un projet réaliste, et la volonté de voir ce projet mené à bien. » Sidney A. Friedman
Forza Athlético

Karim AKLIL
Président

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
Instagram