Interview – Farid Fouzari

Farid Fouzari : « Le groupe progresse individuellement et collectivement »
À l’issue du match amical contre l’OM mardi, le nouveau coach marseillais explique son choix de rejoindre l’Athlético Marseille et évoque les premières semaines de préparation en vue de la saison à venir.

Farid, pouvez-vous revenir sur votre arrivée à l’Athlético Marseille. Qu’est-ce qui vous a convaincu ?
J’ai été contacté par Djamal (Mohamed, le directeur sportif, ndlr), on a eu deux entretiens avec le président également (Karim Aklil, ndlr) et on a trouvé un accord une semaine avant la reprise de l’entraînement. Je connaissais déjà le club car je l’avais affronté avec Sedan en National 1 (lors de la première journée de la saison 2016-2017) et puis je suis passé brièvement à Martigues (de juillet à novembre 2017). Ce n’est pas un club qui laisse indifférent et le projet m’a intéressé également.

À chaud, quelle analyse faites-vous du match nul face à l’OM ?
Comme je le dis toujours aux joueurs, on fait toujours tout pour gagner les matches. Après, c’est un bon match nul, face à une bonne équipe de l’OM. Je pense qu’on a eu des occasions franches, on aurait dû scorer. C’est le petit côté négatif, avec la blessure de Sander (Benbachir, touché à la cuisse, ndlr) s’il fallait en retenir un sur le match.

Pour les aspects positifs, votre équipe reste invaincue…
Oui, la dynamique générale est positive. On a toujours ce qu’on recherche, à savoir un bloc-équipe, créer du jeu…

Vous avez fait moins tourner que lors de deux premiers matches. C’était voulu ?
On a deux matches amicaux cette semaine (face à Villefranche Saint-Jean Beaulieu, vendredi, ndlr) et on a également joué samedi (à Montpellier, ndlr), donc on a rallongé les temps de jeu et vendredi, ce sera l’inverse.

D’un point de vue général, quel bilan faites-vous depuis votre arrivée ?
Je sens qu’il y a de la qualité, de l’attention. Les joueurs sont à l’écoute, ce qui est important. Le groupe progresse individuellement et collectivement.

Sans entrer trop dans les détails pour le moment, avez-vous un dispositif tactique préférentiel ?
Je pense qu’on va commencer la saison en 4-4-2, mais rien n’est figé. Je veux qu’on enrichisse au maximum les joueurs afin qu’ils puissent s’adapter en cours de match par rapport à un adversaire ou à des options de jeu différentes en cours de rencontre. On va essayer d’avoir plusieurs cordes à notre arc.

Et quels seront vos objectifs cette saison ?
Le président l’a annoncé aux joueurs et je connais également les objectifs : c’est la montée. On va tout mettre en œuvre pour les atteindre. On ne va pas se cacher, mais on va démarrer la saison avec beaucoup d’humilité, on ne pas se prendre pour d’autres. On a quand même un challenge très intéressant à relever.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YOUTUBE
Instagram